Mythes et légendes

Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi la branche d'olivier est un symbole de paix ? Aujourd'hui, l'huile d'olive est principalement utilisée dans le domaine culinaire et les oliviers sont cultivés pour leurs olives et l'huile qui en est extraite. Autrefois, l'utilisation des oliviers et de leur huile était bien plus large, allant des applications thérapeutiques à la fabrication des couronnes pour les vainqueurs.

Découvrez les histoires, les légendes et les mythes associés à l'huile d'olive que vous consommez quotidiennement :
L'HUILE D'OLIVE COMME REMÈDE THÉRAPEUTIQUE
L'olivier est une plante à l’extraordinaire résistance et longévité : même les étés les plus secs et les hivers les plus rigoureux ne l'empêchent pas de pousser luxuriante et d'offrir ses fruits. C'est la raison pour laquelle l'huile d'olive était considérée comme source de force et de jeunesse pour ceux qui en consommaient.

Les premières civilisations du Moyen-Orient utilisaient en effet l'huile d'olive pour soigner tous les maux; aujourd'hui encore, nombreux sont ceux qui continuent à en boire chaque jour pour rester en bonne santé.
UTILISATION DANS LES RITUELS
L'huile d'olive était autrefois fréquemment employée lors des cérémonies religieuses et rituelles comme les baptêmes ou à l'intérieur des temples, ainsi que pour sacrer le roi, bénir les nobles et même les condottières victorieux.

  • Dans la Grèce antique, les vainqueurs des jeux olympiques et les courageux vainqueurs de batailles étaient honorés par des couronnes de branches d'olivier.
  • Les Spartiates enterraient leurs défunts sur un lit de rameaux d'olivier pour en protéger
    les âmes
    , tandis que ceux qui assistaient aux funérailles portaient des couronnes de branches d'olivier pour se protéger du mal.
LÉGENDES ET FABLES
  • Athéna contre Poséidon
    Selon la légende, le dieu de la mer Poséidon et la déesse de la sagesse Athéna rivalisèrent pour trouver le don le plus précieux à offrir à l'humanité. Poséidon donna un cheval, Athéna un olivier. On raconte que c'est justement au pied de cet arbre que sont venus au monde tous les dieux de la Grèce antique. C'est en raison de ses multiples applications (source de chauffage, aliment, remède et parfum) que l'olivier fut choisi comme le don le plus précieux. Pour remercier Athéna de ce présent, la plus grande ville de Grèce fut appelée Athènes en son honneur.
  • Un arbre indestructible
    C'est en 86 av. J.-C. que le dictateur romain Lucius Cornelius Sylla ordonna de couper tous les oliviers pour en faire des outils de guerre. Leur destruction fut interprétée comme un présage de mort, ce qui incita le poète et homme d'État Solon à planter d'autres oliviers et à les placer sous la protection de Zeus.
    Depuis, les oliviers sont devenus indestructibles.
  • L'arche de Noé
    Selon l'Ancien Testament, la colombe que Noé fit sortir à la fin du déluge, revint vers lui en tenant dans son bec un rameau d'olivier, signe que les eaux s'étaient retirées des terres. C'est ce récit qui serait à l'origine de la considération du rameau d’olivier comme un symbole de paix et de bienveillance.
  • Le luth du roi David
    À côté des murs de l'ancienne cité de Jérusalem se dresse un olivier massif, âgé de plus de 2 000 ans, aux racines majestueuses et tortueuses, au tronc robuste et au feuillage verdoyant et luxuriant. La légende raconte que le roi David avait l'habitude de se reposer à l'ombre de cet arbre pour y jouer du luth. Depuis, dit-on, tous ceux qui s'arrêtent un moment sous ses branches aux feuilles argentées parviennent à entendre les cordes du luth du roi David jouer la mélodie la plus suave qui soit.

RECHERCHER

DANS TOUT LE SITE

Bienvenue sur le site Filippo Berio